Banniere
 
Le Foie gras
 
 
Comment le simple plaisir que nous avons à manger son foie peut-il justifier de faire subir une vie si misérable à être sensible qui, comme nous ressent la douleur et la détresse ? Qu'il soit d'une autre espèce que nous justifie t-il de rester sourd à sa souffrance, et muet face à l'immortalité de cet esclavage ?
 
En France, chaque année, la production de foie gras implique la naissance d'environ 80 millions de canetons par an et de 700 000 oisons. Les canetons ou oisons naissent dans un couvoir : les oeufs sont placés pendant une trentaine de jours sur des charriots, dans des armoires à incubation. On ne garde que les mâles, les femelles (moins rentables et de moins bonne qualités) seront tués gazés ou écrasés sous les roues d'un tracteur.
 
Tri des canetons

En France, en période de gavage, 87% des canards sont enfermés dans des cages de batteries où ils ne peuvent ni se lever correctement, ni se retourner, ni étendre leurs ailes.
12% des canards sont maintenant dans des enclos généalement de 3m² pour une quinzaine d'animaux.
Les 1% restants sont en cages collectives, les cages du futur...
Les oies sont enfermées dans es cages collectifs de 1m par 1m pour 3 animaux
ou bien en enclos de 3m pour 9 animaux.
 
 
Canards cage foie gras
Le gavage consiste à administrer de force à l'aide d'un tuyau enfoncé de la gorge à l'estomac de l'animal des aliments en grande quantité, très énergétiques et désiquilibrés. Cette opération prend 45 à 60 secondes avec la méthode artisanale, elle ne prend que 2 à 3 secondes avec la méthode industrielle de gavage à la pompe hydraulique ou pneumatique.
 
Le fonctionnement du foie est perturbé, l'animal a du mal à réguler la température de son corps, il développe une maladie appelée "stéatose hépatique".
 
En outre, les dimensions de son foie hypertrofié, qui atteindra presque 10 fois son volume normal, rendent sa respiration difficile et ses déplacements pénibles.
 
 
GavageOutre la longue liste des maladies et le malaise général des animaux gavés et encagés, les statistiques de mortalité trahissent l'état de santé des oiseaux suralimentés. Le rapport de 1998 du Comité Scientifique Vétérinaire mandaté par la comité européenne mentionne des taux de mortalités 10 à 20 fois plus élevée en gavage qu'en élevage.
Environ 1 million d'oiseaux meurent chaque année pendant le gavage.
 
Les grillages et caillebois utilisés pour les sols occasionnent des blessures et des infections aux pattes des animaux.
 
Au bout d'une dizaine de jours de gavage, les oiseaux sont emmenés à l'abattoir dans des caisses où ils sont entassés.
 
Canards et oies sons suspendus par les pattes, étourdis par électronarcoses, saignés au couteau.
 
Il arrive fréquemment que les oiseaux se réveillent avant ou en cours de saignée...
Ils sont ensuite plumés, éventrés, vidés, leur foie est prélevé et conditionné pour être consommable. Le reste de leur corps est vendu sous l'apellation "magret" ou "confit".
 
 
Rédigé par "L214"
 
 
Pays interdisant le foie gras dans leur territoire :

La Pologne et Israël, antérieurement 5ème et 4ème producteurs mondiaux de foie gras, ont tous deux aboli le gavage en 1999 et 2005. Par ailleurs, le gavage est interdit dans les pays européens suivants ;

- Allemagne
- Autriche
- Danemark
- Irlande
- Italie
- Grande-Bretagne
- Luxembourg
- Pays-Bas
- Tchécoslovaquie
- Suède
- Suisse
- Norvège


 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site